PROJET COLLAPSE - 2 - RENAÎTRE

LIVE THÉÂTRE MUSIQUE
CRÉATION 2022. SPECTACLE 6

Où il sera question du déracinement d'un chêne ancestral, d'un homme perdu dans le désert, du discours d'une jeune fille devant de vieux messieurs, de la dernière seconde de l'histoire de la Terre, d'une danse avec la mort, de l'accueil des migrants, d'une abdication et d'un avenir désirable, entre autres. 

 

LA MAISON BRÛLE. ET ALORS ?

Notre société est entrée dans une période de crises multiples et durables. Crise écologique, crise sanitaire, crise économique, crise énergétique… chacune d'entre elles est capable d'entraîner toutes les autres à sa suite et de provoquer l'effondrement du monde tel que nous le connaissons. Comment ne sommes-nous pas tous focalisés sur ces sujets ? Comment pouvons-nous planifier encore des changements d'Iphone tous les six mois, des vacances en avion, des plans de retraite pour dans trente ans ? Comment pouvons-nous nous déchirer autour de débats concernant la fermeture ou non de l'ENA ?

 

IMMORTELS

L'homme occidental s'est extrait de la nature qu'il a mise à distance et ordonnée selon ses désirs dans des villes qu'il contrôle. Il s'est extrait du temps en repoussant la mort de près de 60 ans (en un siècle et demi), il s'est construit une image mentale d'immortel tout-puissant dominant le monde. Que peut-il lui arriver, alors ? Rien. Comment accepter le danger, se mettre en action et réinventer un monde nouveau si nous sommes immortels et tout-puissants ? Impossible.

Et si nous nous réappropriions la notion de mort ? Et si nous faisions le deuil de notre immortalité ? Et si nous déposions notre couronne à terre pour nous replacer, à notre place, au cœur du vivant ? Peut-être que là, nous pourrions recréer des liens avec la nature, avec la terre, avec les autres hommes, sortir de la logique de concurrence et tisser des réseaux d'entraide, peut-être parviendrions-nous à inventer une société à la fois durable et désirable.

 

AU PLATEAU

L'équipe artistique brasse les concepts d'effondrement et de chute. Nous interrogeons par le texte, la musique et les corps les manières dont nous traversons ces crises, dont nous les surmontons. Il est beaucoup question d'aveuglement volontaire ou pas, de peur, de gâchis, de deuils, de temps qui passe, mais également d'espoir, de changement de paradigme, de projections désirables. Les faits d'actualité et les ouvrages scientifiques alimentent nos recherches, nos émotions et réflexions leur donnent corps, nos rencontres artistiques au plateau dessinent notre récit.

 

DISTRIBUTION

Hugo Musella (Dramaturge, Auteur, Comédien), Michaël Allibert (Dramaturge, Chorégraphe), Céline Ottria (Compositrice, Chanteuse, Musicienne), Jeanne Chossat (Danseuse), Pierre Blain (Comédien), Jean-Luc Tourné (Scénographie), Julo Étiévant (Création lumières), Fabrice Albanese (Régie son et vidéo), Florent Tillon (Images vidéo), Fabien Brocchi (Effets vidéo), Julie Rentz (Costumes). Merci à Abdelwaheb Sefsaf, Malik Richeux et Frederik Peeters.

 

PRODUCTION

Coproductions : Forum Jacques Prévert Carros, Réseau Traffic, Pôle Arts de la Scène – Friche de la Belle de Mai

Subventions : Région Sud, Département des Alpes-Maritimes, Ville de Nice

Accueils en résidence : Théâtre National de Nice, L'Entre-Pont, Maison du Conte de Chevilly-Larue, Théâtre des Sources de Fontenay-aux-Roses

Galerie